Les collectivités rurales connaissent une croissance importante de l’immigration en raison de la pénurie de main-d’œuvre dans des secteurs clés et de la venue de nouveaux arrivants dans le cadre du Programme pilote d’immigration au Canada atlantique (PPICA).

Afin de mieux servir les nouveaux arrivants, qui sont de plus en plus nombreux, ces petits centres sont face à des défis et à des occasions uniques.

Le Réseau d’établissement rural (RER) est une initiative dirigée par la CMNB qui rassemble les organismes d’aide à l’établissement de six centres ruraux et francophones : Sussex, Miramichi, Chipman, Campbellton, la Péninsule acadienne et Saint-Quentin.

Mis en place au printemps 2020, ce projet pilote de cinq ans vise à remédier aux lacunes dans les services d’établissement offerts dans les petits centres ainsi qu’à améliorer la qualité et l’uniformité de ces services pour mieux servir et retenir les nouveaux arrivants. Il s’agit d’une démarche collaborative visant à renforcer les liens communautaires et à améliorer les résultats en matière d’établissement, d’intégration et de bien-être des nouveaux arrivants vivant dans les petits centres.

Le RER vise à créer une approche de type “économie d’échelle” pour l’établissement des nouveaux arrivants dans les régions rurales et francophones. Il permettra de simplifier la communication et le partage d’informations entre les collectivités, ainsi que d’étendre les services aux nouveaux arrivants, de favoriser l’efficacité administrative et de renforcer les capacités des organismes ruraux. Le CMNB ciblera les quatre piliers suivants : le soutien lié à l’emploi, le soutien axé sur les familles et les clients, la création de liens communautaires et l’amélioration du secteur de l’établissement.

Le CMNB assurera la coordination et la formation, fournira le matériel et créera des outils et des ressources pour renforcer la qualité et la portée des services d’aide à l’établissement et améliorer la rétention des nouveaux arrivants dans toute la province.