La violence conjugale et entre partenaires intimes (VC/VPI) ne fait pas de discrimination. Les abus, les mauvais traitements ou la négligence de la part d’un conjoint ou d’un partenaire intime peuvent se produire dans n’importe quelle relation, avec des personnes de toute orientation, culture ou origine socioéconomique. Et il existe de nombreux obstacles systémiques qui empêchent les personnes concernées d’avoir accès à un soutien. Les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes sont également touchées par la VC/VPI. Mais en plus des obstacles habituels, les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes sont confrontées à des défis supplémentaires. Les barrières linguistiques, les traditions culturelles, les attentes liées au genre et le manque de réseaux sociaux ne sont que quelques-uns des obstacles qui conspirent à maintenir cette population vulnérable isolée et invisible. Pour relever ces défis uniques, le CMNB lance JeSuisVisible NB, un nouveau programme conçu pour renforcer l’autonomie des femmes sans statut, réfugiées et immigrantes victimes de VC/VPI.

Première du genre dans notre province, l’initiative JeSuisVisible NB a débuté en 2015 avec un projet intitulé « Surmonter les obstacles : une réponse coordonnée à la violence contre les femmes immigrantes au Nouveau-Brunswick ». Dirigé par Ginette Gautreau, avant son mandat de directrice générale du CMNB, le projet a appliqué un objectif interculturel pour recueillir les témoignages de femmes sans statut, réfugiées et immigrantes victimes de VC/VPI. Fort de ces récits puissants, le CMNB a été en mesure de rallier divers intervenants, organismes communautaires et ministères pour participer à des conversations visant à donner de la visibilité à un problème qui demeure largement dans l’ombre. JeSuisVisible NB est le résultat de ces conversations, et sa mission est d’accroître la capacité du Nouveau-Brunswick à soutenir les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes touchées par la violence conjugale ou entre partenaires intimes. JeSuisVisible NB se veut un effort collectif et coordonné axé sur de multiples initiatives. Les objectifs du projet incluent :

La clé de notre approche repose sur le dépassement des méthodes d’intervention occidentales. Bien entendu, ce processus évoluera au fur et à mesure que des histoires surviennent. Notre intention est d’apprendre des expériences des femmes sans statut, réfugiées et immigrantes. Nous comprenons qu’il n’existe pas de solution unique aux traumatismes physiques ou psychologiques. Nous pensons que toutes les histoires méritent d’être entendues et que chacune d’entre elles a le potentiel d’informer, d’éclairer et d’inspirer. En fait, notre vision d’un Nouveau-Brunswick pleinement inclusif l’exige.

Avec le soutien de nos partenaires à travers la province, le projet JeSuisVisible NB promet de développer des connaissances, des outils et des possibilités de formation. Nous allons promouvoir, jeter des ponts et rapprocher des partenaires ayant la capacité d’accueillir diverses identités culturelles.

Nous le ferons avec compassion, attention et engagement. Nous accepterons la vulnérabilité, défendrons la résilience et promouvrons les droits de toutes les femmes, quels que soient leur âge, leur race, leurs capacités, leur appartenance ethnique ou leur langue.

Ce projet est fondé sur la conviction que les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes survivantes et/ou les victimes de VC/VPI méritent d’être en charge de leur propre récit, à leur propre rythme et à leur propre manière. Cependant, notre équipe est toujours prête à écouter.

À toutes les femmes sans statut, réfugiées et immigrantes à travers le N.-B.

Nous sommes là pour vous.